SORTIE DU CD CHEZ MUSIQUE EN WALLONIE  À L'AUTOMNE 2019.

SOUTENANCE DE THÈSE EN OCTOBRE 2019.

CONCERTS DURANT LES SAISONS 18-19 ET 19-20.

TIMELINE​

2015 : Sarah découvre les mélodies inédites à la Bibliothèque du Conservatoire Royal de Bruxelles

2016 : Sarah entame un doctorat sur les mélodies pour voix et piano de Joseph Jongen à la Vrije Universiteit Brussel et au Koninklijk Conservatorium Brussel

2016 : Rencontre avec Craig White aux Rencontres Musicales Internationales d'Enghien et début de leur collaboration en duo

2018 : Signature du contrat d'enregistrement avec Musique en Wallonie

2019 : Sortie du CD

Joseph Jongen est un compositeur belge né à Liège...

... en 1873 et mort à Bruxelles en 1953. Il est considéré par beaucoup comme le successeur de César Franck. Organiste de talent, il commence à composer à l'âge de 18 ans. En 1897, il remporte le Prix de Rome et entreprend un voyage d'étude de quatre ans à Berlin, à Paris et à Rome dont il sort grandi musicalement. Son style s'affirme et il entame une période de composition prolixe. En 1925, il est nommé directeur du Conservatoire Royal de Bruxelles, poste qu'il conservera jusqu'en 1939. Sa musique, toujours élégante et raffinée, est emprunte de wagnérisme et d'accents debussystes.

HISTOIRE​

Tout a commencé dans la salle de lecture de la Bibliothèque du Conservatoire royal de Bruxelles. Sarah découvre que la plupart des mélodies répertoriées de Joseph Jongen ne se trouvent pas dans le catalogue général...

Avec l'aide des bibliothécaires, elle met la main sur les manuscrits de ces mélodies, collection qu'elle complète bientôt grâce à certains fonds privés.

Quatre ans plus tard, Craig White et elle s'apprêtent à sortir un CD des mélodies de Jongen chez le label Musique en Wallonie.

La mélodie occupe une place particulière dans ...

...l'œuvre de Joseph Jongen. Initié à l'art vocal comme enfant de chœur, la première pièce qu'il compose (à 18 ans) est une mélodie, "Chanson". Il ne cessera ensuite de composer pour la voix.
Le corpus des mélodies est donc un témoin privilégié de l'évolution du maître, de ses Romances à la Gounod, jusqu'à ses œuvres les plus personnelles d'après-guerre.

Son répertoire compte pas moins de quarante-quatre opus pour voix et piano.
Par ailleurs, la forme miniature de la mélodie et son caractère narratif semble être un terreau particulièrement fertile pour le talent de Jongen qui signe ici quelques unes de ses plus belles pages.

Voici une facette méconnue du compositeur wallon (16 mélodies inédites, 16 autres tombées dans l'oubli) que les artistes ont hâte de vous faire découvrir.

L'idée du doctorat est venue naturellement...

... à Sarah lorsqu'elle a découvert les mélodies inédites à la Bibliothèque du Conservatoire royal de Bruxelles. Enregistrer la première version de certaines mélodies lui a semblé aller de pair avec une responsabilité musicale et musicologique. C'est pourquoi, elle a entrepris un travail de recherche approfondie.

Elle a entamé une thèse de doctorat sur les mélodies pour voix et piano de Joseph Jongen (Vrije Universiteit Brussel & Koninklijk Conservatorium Brussel).
Craig et Sarah travaillent eux-même à la retranscription et à l'édition des manuscrits conservés à la Bibliothèque du Conservatoire de Bruxelles.
Dans le cadre de sa thèse artistique, Sarah a récemment publié un article dans le Journal for Literary and Intermedial Crossings (http://www.jlic.be/doku.php?id=text_and_music). Elle intervient lors de conférences et se produit régulièrement en concert.
L'enregistrement sera ainsi le fruit d'une interprétation mûrie par plusieurs années de réflexion et de performances "live".